,, Religia care nu este la fel de veche precum Cristos şi Apostolii Săi, este prea nouă pentru mine.” – Joseph Hooke, apologet baptist englez .

Littérature française

LE TRILEMME PROTESTANTE ET NEO-PROTESTANTE D’apres le pasteur J.R.Graves

LE TRILEMME PROTESTANTE ET NEO-PROTESTANTE

D’apres le pasteur J.R.Graves

Obligées d’expliquer leur origine et leur histoire par rapport à L’Eglise Romano-Catholique,les organisations réligieuses protestantes doivent faire face à un dilemme qui implique en fait trois aspects(d’où provient le terme de trilemme).En 1855,le pasteur J.R.Graves a écrit un essai où il aborde ce sujet et la manière de laquelle L’Assemblée Generale Presbyterienne a tenté de traiter cet aspect.Ses remarques sont valides pour les protestants de nos jours dans la même mesure où elles ont été pour ceux du siècle passé.

Pasteur Greg Wilson
Archer,Florida

Le texte suivant représente un extrait du livre Le Trilemme écrit par fr.Graves.

*****

Un court récit sur la dernière rencontre de L’Assemblée Generale Presbyterienne,qui a eu lieu à Buffalo,en mai 1854, doit être commenté.

A cet organisme on a adressé la question suivante :Sont-ils valides le baptême et l’ordination catholique ?Un comité de patriarches juniors et supérieurs ont été designés d’établir la réponse.Mais ils n’ont pas réussi de se mettre d’accord.La majorité ont répondu négativement.Parmi eux,il y a eu quelques docteurs âgés qui ont saisi les conclusions logiques derrière une telle décision et en fait de quelque décision prise par eux comme pedobaptistes ,aussi bien que ces conséquences-là qui ,sans doute ,viendront sur eux de leurs amis baptistes ou de leurs ennemis catholiques.
Les rapports qui ont été lus dans la réunion ont donné naissance à des intenses discussions.Malheureusement,une petite partie de cette discussion-là a été connue,les positions des deux groupes étant les suivantes :
La majorité ont considéré que toutes les ordres donnés par les mains des prêtres catholiques n’étaient pas valides parce que L’Eglise Romano-Catholique n’a pas été l’eglise de Christ et ni une partie ou un côté de Son église,au contraire la manifestation de L’Antichrist, « la chienne vêtue de pourpres,assise sur une bête à dix cornes et enivrée du sang des saints »
Le baptême et les ordinations d’un organisme si corrompu sont nulles et non avenues.Les prononcer comme valides c’est nommer L’Eglise Romaine l’église de Christ ;en outre,impliquer les presbyteriens et les sectes protestantes dans la culpabilité de la schizme ,tandis qu’ils ont été ceux qui ont dechiré le corps de Christ en quittant Rome !Mais le groupement qui soutenait le rapport de la minorité ou ceux qui étaient contre une décision,
ont considéré parmi les autres les suivantes :Si nous nions le fait que L’Eglise de Rome est la vraie église et nous considérons que le baptême et les ordinations sont nulles,alors par toutes nos intentions et nos buts,nous disons que nos églises ne sont pas vraies,à l’exception du cas ou nous pourrions baptiser la cendre de Luther et de Calvin,ceux de qui nous avons reçu le baptême et l’ordination !
Si le baptême et l’ordination de « l’Antichrist », « l’homme du péché » et « le fils de la perdition » ne sont pas valides,donc Luther et Calvin n’ont pas été baptisés tout comme ceux qui ont formé les premières eglises de la Reforme !Par conséquant,ils ont été nonordinés et sans l’autorité de baptiser leurs adeptes ou d’ordiner d’autres ouvriers qui leur suivent ;en un mot,toutes les organisations sont des corps nonbaptistes et elles ne sont pas d’eglises de Christ parce qu’un corps formé des personnes pas baptisées quelques pieuses qu’elles soient ne peut pas être considéré une eglise.
Tous les ouvriers protestantes sont autant nonbaptistes que nonordinés et implicitement nonautorisés pour prêcher officiellement et gérer les aspects pratiques.

Donc,maintenant on peut voir le trilemme resulté à la suite de cette controverse.

1.Décider que « L’Antichrist », « l’homme du méfait », « La mère des chiennes » est une vraie église,représente une erreur monstrueuse.Cette chose ferait coupables toutes les sectes protestantes et détruirait spontanément quelque prétention d’être des églises de Christ ;car elles-mêmes temoigneraient d’être schismatiques.

2.Décider que l’apostasie catholique n’est pas la vraie église de Christ signifie décider que toutes ses règles ne sont pas valides et par suite,toutes les organisations protestantes sont des corps de personnes nonbaptisées et elles ne sont pas les églises de Christ.Les ouvriers protestants ne sont pas autorisés de prêcher et de gérer les biens de l’eglise.

3.L’affimation qu’on ne peut pas donner une réponse à une question aussi simple,susciterait l’intérêt des gens et les doutes concernant les erreurs des églises baptistes.Vu qu’ils ne peuvent pas s’echapper de ce labyrinthe des conséquences,les presbyteriens ont trouvé un renvoi de ce problème.
Les membres qu’ils ont tenté de convaincre de s’associer à leurs organisations et le monde aussi qu’ils tentent de convaincre ,tous devraient de leur demander franchement de se décider si l’apostasie catholique est ou non l’eglise réelle de Christ.
Laissez les organisations protestantes de décider affirmativement ou négativement cette chose ,cela n’importe pas,en conformité avec ce qu’elles ont été forcées d’admettre.

******

C’est le pérpetuel trilemme de tous les protestants, y compris de ceux nommés « baptistes »reformés de nos jours.La similitude entre ce trilemme protestante et celui rencontré par les adversaires de Dieu concernant le baptême de Jean,ne sera pas passée de vue de celui qui étudie la Bible
(Mat. 21 :23-27) : « Jésus est allé au temple et pendant qu’il enseignait le peuple,les grands prêtres et les vieux hommes sont venus chez Lui et lui ont dit : « Par quel pouvoir fais-tu ces choses et qui te l’a donné ?Comme réponse,Jésus leur a dit :Je vous poserai une question moi aussi et si vous me répondez,je vous répondrai avec quel pouvoir je fais ces choses.Le baptême de Jean,d’où venait-il ?Du ciel ou des gens ?Mais ils parlaient entre eux et ils disaient :Si nous répondons « du ciel »,il nous dira :pourquoi vous ne l’avez pas cru ?Et si nous répondons « des gens » nous craignons le peuple parce que tous considèrent Jean comme prophète.Donc,ils ont répondu à
Jesus :nous ne savons pas !Et Lui aussi,Il leur a dit :Je ne vous dirai pas avec
quel pouvoir je fais ces choses. »

En roumain par Iosif Raoul Enyedi

Anunțuri

LE SENS DU MOT ECCLESIA D’après S.E.Andersen

LE SENS DU MOT ECCLESIA

D’après S.E.Andersen

Le sens et l’emploi du mot « ecclesia » au premier siècle chrétien

Les évangéliques ont une grande responsabilité en ce qui concerne l’enseignement et l’écriture sur le vrai sens du mot « ecclesia »(église) aux temps du Nouveau Teastament.Bien que Jésus Christ ait dit que les portes des Logements de la mort ne surmonteront pas son église, la vérité c’est que Satane a mis un gros rideau de fumée pour cacher le sens original du mot grec ecclesia.On sait qu’il n’est pas correct d’imposer les définitions déformées du XX-ième siècle d’un mot du premier siècle.

I.Les écrivains grecs classiques définissent ecclesia comme une réunion ou une congrégation.

Les écrivains grecs antechrétiens sont cités par dr.B.H.Carroll dans son livre
L’EGLISE.
Tucidide(460-400 a.Chr.)1,87 : « Il …a soumis la question au vote dans l’assemblée(ecclesia) des Spartiates. »
Aristofan(448-385 a.Chr.) Acts 169 : « Mais je vous interdis à appeler une assemblée(ecclesia) pour le paiement des Thraces.»
Demostene (384-322 a.Chr.)378,24 : « Quand après cela l’assemblée a été remise ,ils se sont rencontrés et ils ont fait un plan…Ils avaient peur qu’une réunion(assemblée) soit convoquée à l’improviste… »
Nos lexiques grecs définissent ecclesia comme une assemblée.Thayer’s-« une assemblée de gens convoqués dans une place publique au but de délibérer.Liddell & Scott-« une assemblée de citoyens convoqués par l’annonceur,l’assemblée législative. »
Trench’s Synonymus-« l’assemblée législative formée de ceux qui avaient les droits de la citoyenneté dans une cité grecque libre,ayant comme but le
gouvernement. »
Seyffert’s Dictionary-« L’assemblée du peuple qui avait dans les cités grecques le pouvoir de la décision finale dans les questions publiques. »
Ewing-« chaque fois le mot signifie un corps organisé. »
Dana’s Ecclesiology-« dans l’utilisation classique,ecclesia a representé une assemblée. »
II.Septuaginthe et Apocryphe ont employé le mot ecclesia ayant le sens de congrégation.

Dr.B.H.Carroll(ibid,47-51) a cité 114 cas de l’Ancien Testament et de l’Apocryphe la traduction king James où les mots assemblée ou congrégation sont employés pour le grec ecclesia en Septuaginthe.Le mot grec ecclesia est employé pour les mots juifs qahal ou edhah,les deux en signifiant en fait congrégation.En tout cas,aucun de ces mots ne représente un nombre de gens qui ne se sont assemblés jamais.
Le fait que Jésus et les écrivains du Nouveau Testament ont connu et ont employ Septuaginthe c’est une certitude.Aussi,celui qui connaisssait la grecque dans le Nouveau Testament savait qu’ ecclesia était une assemblée.
Notre Seigneur Jésus a employé correctement et exactement le mot ecclesia,mais l’histoire de l’église nous découvre beaucoup de déformations et de faux sens de ce mot.

III.Jésus Christ a employé ecclesia pour 23 fois dans le Nouveau Testament.

« Moi, je construirai Mon église »,a dit Notre Seigneur Jesus dans Matei 16 :18.Le mot « Mon » est le seul adjectif possessif qui vise l’église dans le Nouveau Testament,à cette époque.(Quand on arrivera tous dans les cieux,dans une seule et grande assemblée,a ce moment-là il y aura « une Eglise glorieuse,sans tache,sans imperfection ou autre chose de cette sorte »Ef.5 :27).
Quand Jesus a dit « Mon église »,celle-ci devait être différente de toute autre assemblée de l’Ancien Testament.C’est pourquoi,elle n’était pas une suite d’une ecclesia vieux-testamentale ;c’était une nouvelle entité.
« L’assemblée du désert » evoquée en Faits 7 :38 a été une assemblée,tel qu’on trouve dans une note de bas de page à Scofield : « Une traduction meilleure -pour congrégation –serait église »
Le sens original du mot ecclesia a ete une assemblée de citoyens dans une place publique pour déliberations(la mention lui appartient) [l’auteur vise The Scofield Reference Bible-Ed.].
Septuaginthe l’a employé pour représenter l’assemblée de Israel.Ici,le terme est utilisé au plus general sens d’une réunion convoquée.Ensuite,Scofield contredit lui-même en suggérant une église universelle-l’une qui ne s’est jamais reunie jusque maintenant.
Sans des lexiques,on peut connaître le sens d’un mot en analysant comment il est employé.
Jesus Christ a employé le mot « église » pour deux fois dans Matei 18 :17 où celui-ci devait signifier une assemblée réelle,locale.Il a employé le mot église pour vingt fois dans L’Apocalypse,chaque fois en représentant une congrégation réelle.Le pluriel « églises »se trouve pour douze fois en Apocalypse,contrairement à l’utilisation moderne et negligéante du singulier pour désigner plusieurs églises d’une certaine région.Nous lisons ainsi sur « les églises de l’Asie »mais jamais sur « l’église de l’Asie ».
Seigneur Jesus aussi bien que Le Saint Esprit ont souligné l’importance de définir correctement le mot « église ».Pour sept fois on lit : « Celui qui a des oreilles,doit écouter ce que dit L’Esprit aux Eglises. » Si la répétition est un critère,alors celui-ci c’est le plus important verset du Nouveau Testament.
Pourquoi ?Parce qu’une église est le corps de Christ,sa représentante sur la terre,la seule organisation qu’Il a construite et qu’Il a autorisée pour accomplir Toute son œuvre,sur Toute la terre,au cours de Tous ces siècles.
Tout son peuple devrait travailler dans une telle église.
En Apocalypse 22 :16 Il a considéré que chaque croyant sera dans une eglise reelle. « Moi,Jesus,j’ai envoyé Mon ange pour vous faire prouver ces choses pour les églises. » Ainsi,tout croyant qui n’est pas membre dans une réelle église(vraie) sera omis.Notre Seigneur n’a pas plaisanté quand il a dit :
« Moi,je construirai Mon eglise »
La première utilisation du mot église dans Matei 16 :18 est générique ou institutionale.Seigneur Jésus a entendu par cela qu’il aura plus d’une,tel que Dieu a planifie plus d’un homme quand il a dit dans Genese : « Que nous fassions homme ».On entend fréquemment en disant : « Le chien est le meilleur ami de l’homme »,ce que ne signifie pas un chien et un homme universel,mais chaque chien et chaque homme.Donc,l’utilisation générique du mot église dans Matei 16 :18 et n’importe où représente chaque église réelle.
Vu que Seigneur Jesus a employé le mot église pour 22 fois comme une assemblee reelle,alors son emploi dans Matei 16 :18 doit signifier la même chose.Il n’a pas employé le mot ecclesia au début pour une sorte d’église,et ensuite toujours après cela avec un sens entièrement différent.De plus,Il n’a pas dit : « Je construirai deux sortes d’églises. »Cela serait tres peu clair,car qui est-ce qui pourrait dire a quoi se refere chaque fois ?
Contrairement à Scofield,ni un seul verset ne dit que Le Saint Esprit formerait une église à Pentecote ou bien à toute autre date.Christ a dit que Lui-même la construira et ainsi Il l’a fait.C’est aussi Lui qui a dit : « J’ai fini le travail que Tu me l’a donné. »
Quant au temps futur du verbe oikodomeso,c’est-à-dire je construirai,
Dr.A.T.Robertson dans son livre SHORT GRAMMAR,III-ième édition,page 141,dit : « Le futur,de la même sorte,présente une action incomplète qui,en tout cas,peut être continuée,répétée,interrompue,ou bien commencée. »
Matei 16 :18 pourrait être : « Moi,J’édifierai Mon église »,parce que d’autres versets disent que des églises instituées antérieurement,étaient encore édifiées.(Faits 9 :31 ;1Cor.14 :5,12,26 ;Ef.4 :12,16,29 ;1Tim.1 :4-pour la dernière référence voir la traduction Trinitarian Bible Society-n.tr.)
Beaucoup d’exegètes croient que Seigneur Jésus a commencé son église lorsqu’il a appelé ses premiers disciples,tel qu’on nous dit en Matei 4 :18-22,Marque 1 :16-20 ;Luque 6 :13-16,Jean 1 :35-45.En Matei 10 :1, Seigneur Jésus « a appelé ses douze disciples » où le mot pour « appelé » est proskalesamenos qui a la même racine comme ecclesia.
A ce moment-là Seigneur a assemblé ou ecclesié ses apprentis,parce qu’ils ont été un corps appelé.Il leur a ensuite donné le pouvoir de sortir des diables,de guérir les malades et de donner la vie aux morts. « Ce sont les douze que Seigneur Jésus a envoyés. »(Matei 10 :5)
Toutes ces choses sont en accord avec Ef.2 :20,21-« étant edifiés sur la fondation des apôtres et des prophètes,la pierre angulaire étant Jesus Christ.
Par Lui,tout le bâtiment,bien fondé,grandit pour être un Temple saint. »
On sait que Christ a été Le Bon Berger,parce que le mot grec poimen a le sens de berger.C’est ainsi qu’il a dit en Jean 10 :11,14.Alors sa nouvellle église a eu le seul berger parfait de toute l’histoire.Et cette eglise que Jesus même a bâtie,les jours où il vivait en homme,c’est le modèle de toutes les églises qui lui ont suivi.Car ces treize hommes-là ont fait la meilleure œuvre connue de l’eglise :enseigner,prêcher,guérir,faire connaître l’evangile,
caresser,conseiller et aider tous les hommes qui avaient besoin.
Quelle église en a fait plus ?
Les quatre Evangiles ne seraient pas nécessaires pour dispenser la loi mosaïque qui finissait.Les quatre Evangiles sont nécessaires pour dispenser le Nouveau Testament dont Christ a dit qu’il a commencé avec Jean le Baptiseur(Mat.11 :13 ;Luque 16 :16 ;aussi Marque 1 :1-8,Jean 1 :6-17 ;
Faits 10 :37 et 13 :24).Celle-ci c’est l’époque de l’église,et Seigneur Jesus est venu pour la définir et pour la commencer-dans les quatre Evangiles.
La vie et l’organisation de l’église ont été les mêmes avant et après Pentecôte.Parce que le Nouveau Testament est une œuvre parfaite,complète,
en ayant une Evangile,un projet de Rédemption,un Royaume,un baptême et une sorte d’église.Avant Pentecôte,l’église de Christ a eu l’evangile,le baptême,la Cène,la mission,la discipline,l’organisation,un grand pouvoir aussi.
IV.Luque.en Faits,emploie ecclesia au sens d’assemblée ou de congrégation
Dans Faits 1 :13-15 on trouve les apôtres prier ensemble en esprit avec plus de 100 croyants et ensuite ils ont eu une assemblée générale.Tout cela implique des membres réels.Faits 2 :41 dit qu’environ 3000d’âmes ont été ajoutés à Pentecôte.Une personne avec un salaire peut ajouter une somme à un compte bancaire qui existe déjà, mais elle n’ajoute pas à un qui n’a pas été encore créé.C’est la même chose avec l’eglise.
Il n’y a aucun verset qui dise que Le Saint Esprit a « formé »l’eglise à Pentecôte.Mais les notes de Scofield disent pour 15 fois qu’Il a fait cette chose,ayant comme fondement pour sa fausse affirmation la traduction peu claire de 1Corinthens 12 :13-« nous avons été baptisés par un seul Esprit,afin de former un seul corps… »
Remarquez donc : (1)Ni Paul,ni les Corinthens n’étaient pas à Jerusalem à ce moment-là ;ils n’étaient pas encore redemptés.Utiliser la traduction pas claire de 1 Corinthens 12 :13 signifie dépendre de « une dent cassée et…un pied qui boite »(Proverbes 25 :19).
(2) Pas un autre verset ne soutient cette traduction confuse du verset 1Corinthens 12 :13.
(3)Sept versets claires disent que Jesus Christ a baptisé les croyants avec de l’Esprit :Matei3 :11 ;Marque 1 :8 ;Luque 3 :16,Jean 1 :33 ;Faits 1 :5,2 :33,
11 »16.
(4)L’influence des traducteurs anglais est restée jusqu’aujourd’hui ;ils ont été contre l’immersion dans l’eau ;ils ont refusé avec une sincérité douteuse de traduire baptizo qui a toujours signifié immersion.
(5)La traduction roumaine de la préposition grecque en est « dans ».
(6)Le mot « Esprit » n’est pas écrit à majuscule en grec et le contexte ne demande pas de majuscule.
(7)En grec nous lisons : « par un seul esprit on a été immergé à un seul corps » et ce corps-là est clairement identifié dans les versets 24 et 27 comme l’église-corps de Corinthe.
(8)Paul emploie la phrase identique « dans un Esprit » dans Philippiens 1 :27 pour la même raison,l’unité de l’église.
(9) « Le corps » de 1 Corinthiens 12 :13 est le synonyme de « bâtiment »,
comme métaphore d’une église ;dans chaque cas,il faut avoir une unité visible et un ensemble des parties.
(10)Une église doit se réunir pour être un corps.Un corps est toujours local,visible et réel,telle une assemblée.Ce sont tous ensemble, dans un seul endroit,en même temps.
Chaque mention d’une église en Faits a besoin d’une assemblée,tel comme montre chaque contexte.Il n’y a aucun argument selon lequel ecclesia aurait changé son sens de Septuaginthe ou celui employé par Seigneur Jesus.
Il a bâti Son église,celle-ci impliquant une structure et aussi un squelette,tel que chaque métaphore pour l’église a besoin.
Qu’est-ce qu’on peut construire à une église universelle ?Elle n’a ni de l’organisation,ni des servants,ni des règles ;elle n’a aucune adresse,aucune responsabilité et elle ne doit répondre devant personne ;elle n’a aucune identité,ressemblance ou integrité.Qu’est-ce qu’elle a –sauf de mots confus ?
Le pluriel débattu dans Faits 9 :31,de la Bible anglaise KJV-« Les églises se réjouissaient de la paix » c’est correct tel qu’il est.Le singulier est érroné parce qu’il ne tient pas compte de toutes les autres utilisations antérieures de « ecclesia ».Et le pluriel est soutenu par plusieurs manuscrits grecs.
Faits 15 :41 dit que Paul « a parcouru Syrie et Cilicie,en renforçant les églises. »Mais Scofield dégrade et affaiblit les vraies églises mettant en évidence une église universelle peu claire qu’il la nomme faussément la « vraie »église !
On ne voit aucune église universelle dans Faits ;elle ne peut présenter pas une action et elle n’a pas de faits qui la soutienne.
La traduction anglaise KJV a employé le mot l’assemblée pour ecclesia correctement dans trois lieux-Faits 19 :32,39,41.Ces versets concernent une réunion de ville des citoyens d’Ephès qui avaient le droit de voter et d’agir comme ensemble.Qu’est-ce qui se serait passé si nos Bibles avaient employé le mot ecclesia tel comme dans les autres lieux ?La confusion aurait été similaire aux 16 définitions contradictoires de l’eglise précisées à présent dans un bon dictionnaire.
Pour être fidèles à la Bible,passez sur les 115 utilisations du mot église et remplacez-le avec congrégation. Les Bibles anglaises ont employé le mot assemblée avant l’an 1611,l’année où on a traduit KJV.Mais nous avons ces erreurs parce que le roi James n’aimait ni les Puritains,ni les baptistes.

V.L’apôtre Paul a employé ecclesia au sens d’ assemblée ou de congrégation

Paul a employé le mot « corps » comme métaphore pour congrégation.Une métaphore est seulement une similitude partielle à l’antécedent.Ainsi,le « corps des étudiants s’est réuni dans l’amphitéâtre » mais quand ces étudiants-là se dispersent pour la dernière fois,ils ne sont plus un corps.
De même,les chrétiens doivent être soumis à une assemblée où se réunir regulièrement,pour pouvoir être nommés un corps-ou une église.
Paul n’a pas été membre dans le corps-église de Rome lorsqu’il a écrit L’Epître vers Romains.Mais il a employé la forme « nous » dans plusieurs endroits ;dans les autres il a utilisé « nous » et « vous »alternativement.
Il aurait pu employer « nous » pour s’identifier aux chretiens de partout.
Toutes les six utilisations du mot « eglise » dans Romains concernent des assemblées locales et réelles.Le pluriel « églises » est employé avec précision,pendant que la plupart des écrivains modernes employeraient d’une manière incorrecte le singulier.
Paul a utilisé le terme église pour 31 fois dans ses epîtres vers Corinthiens et deux fois dans Galathiens.
Dans l’Epître vers Ephesiens,le mot « eglise » se trouve pour 9 fois,chaque fois au singulier.Le sens generique est utilisé ,tout comme dans Ephesiens 5 :23-« car l’homme est la tete de la femme,tel comme Christ est la tête de l’eglise,Lui,le Redempteur du corps. »Remarquez le singulier des noms homme,femme,eglise,corps.Et pourtant,beaucoup de libérals vont généraliser et vont évaporer le mot église mais pas l’homme et la femme.
Pourquoi sont-ils si injustes ?Ou ta femme te présente : « c’est mon mari local ? »Et toi aussi,tu la présente comme « ta femme locale » ?
Alors,pourquoi parle-t-on par un pléonasme d’une église locale ?Le Nouveau Testament ne fait jamais de cette sorte.Toute église réelle est locale –sans exception.
L’eglise d’Ephes a été comme un bâtiment bien fondé,après qu’on dit en 2 :2.Aucune église irréelle et universelle ne correspond pas à ce bon verset.
Les Ephesiens savaient très bien ce qu’avait été une ecclesia.Ils avaient une assemblée de ville longtemps avant l’arrivée de Paul.-lui –même a su ce qu’avait signifié une ecclesia.
L’église d’Ephes a aussi été comme un corps « bien formé et étroitement lié par ce que donne chaque jointure »(4 :16).Il n’y a aucun corps mystique ici ;aucun corps fantôme,illusion,ou une sorte de rien universel,imaginaire ou ephemère.Il y a été une vraie eglise aussi réelle comme un corps réel.
Prend ton corps et traite-le tel comme certains traitent le corps de Christ.
Dissèque-le,disloque-le,dissipe-le,divise-le,désorganise-le,disperse-le dans tout le monde.Quel type de corps est-il encore ?
Quant à Christ qui a beaucoup de corps, pas de problème.Une fois que Christ est « La Tête de tout homme »(1Cor.11 :3),Il peut aussi facile être la tête de chaque église.Parce qu’Il est universel et Il nous a promis d’être avec nous tous jusqu’à la fin de ce siecle.De même que Conrad Hilton est la tête de son système hôtelier de tout le monde,il est la tête de chacun de ses hôtels
Il n’y a aucun problème à ce point.
Mais une réelle question c’est celle-ci :comment est-ce qu’un corps,réel ou métaphorique,peut être toujours séparé et dispersé,jamais réuni à cette époque et pourtant être nommé corps ?Parler de tous les chrétiens comme étant « le corps de Christ » est un emploi incorrect des mots-tel comme font tous les libérals-en changeant le sens logique des Ecritures.
L’Eglise et le corps sont employés comme synonymes dans Colossens 1 :18,
24,en comprenant par cela l’eglise de Colosse et impliquant toutes les églises similaires.Idéalement,chaque église est « bien formée » selon le texte de Colossiens 2 :2,19.Qu’est-ce qu’il y a d’opposé qu’une église « universelle » qui ne s’est jamais réunie sur la terre ?
Chaque métaphore nouveau-testamentale de l’église a besoin de quelque chose de local,étroitement lié et visible.Le mot « cohésion » décrit chaque église réelle,autant dans les temps du Nouveau Testament qu’aujourd’hui.

VI.Beaucoup d’experts gardent le sens original de ekklesia.

Probablement, tous feraient la même chose si les romano-catholiques ne poussait pas sur le cou du « christianisme » l’idée de catholique-universel.
J.B.Moody dans son livre MY CHURCH écrit dans l’avant-propos: “La majorité accablante du monde chrétien,avec tous les parleurs et les écrivains publics emploient erronément et abusent de l’utilisation correcte du mot église…Si je dis des mensonges sur son église,je dis des mensonges de Lui »
Roy Mason écrit dans THE MYTH OF THE UNIVERSAL,INVISIBLE CHURCH THEORY EXPLODED-« Il n’y a pas une mention d’une église
Universelle dans la Bible…Les chrétiens des premiers siècles n’en ont rien su.Dans leurs écritures,ils ne parlent pas d’une église invisible,universelle,
spirituelle,globale…Ils connaissaient trop la langue grecque pour essayer d’employer le terme ecclesia à un sens pareil…Quand les reformateurs se sont separés du monde catholique,ils ont rejété L’Eglise Romano-Catholique qui prétendait d’être l’église universelle visible,mais ils ne sont pas rentrés au type d’église nouveau-testamentale…Ils ont promu l’église universelle invisible. »
Dr.B.H.Carroll dans ECCLESIA-THE CHURCH affirme : « la localization est sous entendue dans Ecclesia.Il ne peut exister aucune assemblée maintenant ou dans le siècle d’après sans un endroit de réunion. »
Dr.C.E.Tulga dans THE NATURE OF THE CHURCH ecrit : « Il n’y a pas jusqu’à ce moment une église universelle qui fonctionne visiblement ou invisiblement.Nulle part dans le Nouveau Testament on n’apprend une telle idée.Tous les redemptés de tous les siècles,hommes et femmes,sur la terre ou dans le ciel appartiennent à la famille de Dieu,Ef.3 :15.Le fondamentalisme entre les dénominations doit avoir comme base d’unite une eglise invisible speculative,une église qui ne se trouve pas dans le Nouveau Testament mais a été inventée et employée par Augustin,Luther et Calvin comme un instrument nécessaire pour maintenir ensemble un mélange contradictoire.
De la même manière d’autres 45 experts pourraient être cités.
Allons, éloignons l’auréole de l’eglise universelle imaginaire et donnons-la aux églises réelles où elle a bien trouvé sa place au premier siècle chretien.
Il n’est pas correct d’employer l’idée médievale « catholique »pour l’église construite par Jesus.Si on fait de la sorte,les vraies églises sont couvertes par un brouillard.Si Satan a essayé de cacher et de dissimuler les réelles églises,
Qu’est-ce qu’il aurait pu faire pire ou plus qu ;inventer l’idée de l’eglise universelle ?Malgré tout cela,certains écrivains dégradent les églises réelles en écrivant leur nom avec « b » pendant qu’ils écrivent le nom de celle imaginaire avec « B ! »
Beaucoup de versets précieux sur les églises dans le Nouveau Testament sont privés de leurs valeurs pratiques par ceux qui disent qu’ils visent l’église universelle,invisible.C’est une vraie tromperie à l’adresse de Christ et de son peuple…
Des versets qui appelent à l’unité de l’église sont erronément mis en pratique ou affaiblis ; bien de passages sont faits sans pouvoir ;l’influence des églises réelles est dissipée et la gloire qui appartient à ces églises est perdue-tout à cause de cet universalisme.
L’idée de l’église universelle invite les maîtres faux et hérétiques à séduire ceux qui réduisent les vraies églises ;de cette sorte ils encouragent les gens
errants et sans le sens de la responsabilité de négliger leurs devoirs envers une eglise réelle.
L’église universelle est « un conglomérat entre dénominations incomprehensible » d’ecclesiologie œcumenique catholique et protestante.
L’idée de l’église universelle omet les millions de gens qui ne sont membres nulle part et qui donnent de l’argent à des organisations non-ecclésiastiques en privant ainsi les vraies églises.
Une vraie église nouveau-testamentale est une cohésion ;l’eglise universelle est exactement son opposé.
L’église universelle n’a pas besoin de bergers,de maîtres ou de musiciens,donc pourquoi ait-on des écoles bien chères pour eux ?Et pourquoi demandons-nous aux églises réelles de soutenir de telles écoles inutiles ?Et si tous les bergers et les professeurs devraient dépendre seulement de l’église universelle pour leurs salaires,alors ils changeraient tout de suite leur théologie.
Quand personne n’a quelque responsabilité,alors rien n’est accompli.
L’idée d’église universelle ne justifie personne ;elle évoque seulement une réponse impersonnele ou négative.Quand quelqu’un entend d’une telle église devient sans intérêt.Ils pensent : « elle est trop loin ;je ne peux pas la voir ;
elle n’a rien à faire avec moi,elle est une fantôme.Pourquoi le professeur ou mon pasteur me distrait l’attention de mon église réelle que j’aime et que j’entend ? »
Le Nouveau Testament vise entièrement les églises réelles.Soit que tout chrétien qui croit la Bible fasse de même maintenant,en donnant à Christ et à tout Son église son amour,sa fidelité et sa coopération,tout comme dans un corps.

En roumain par Iosif Raoul Enyedi


LA VOIE VERS LA VIE ETERNELLE après Raoul Enyedi

LA VOIE VERS LA VIE ETERNELLE

après Raoul Enyedi

Un leader des Juifs a demandé Jésus : « Mon Bon Maître,qu’est-ce que j’ai à faire pour hériter la vie éternelle ? »
« Pourquoi m’appelles-tu bon ? » a répondu Jesus. Personne n’est bon que le seul Dieu. Tu sais les demandes :ne pas commettre d’adultère,ne pas tuer,ne pas mentir,honorer son père et sa mère. Toutes ces choses, lui a-t-il dit,j’ai gardées depuis ma jeunesse. Quand Jésus en a entendu lui a dit : « Il y a une seule chose qui te manque : vends tout ce que tu as,donne-les aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux.Puis,viens après moi. »Quand il en a entendu,il s’est attristé car il était très riche.Jesus a vu sa tristesse et il lui a dit : «Comment c’est difficile pour ceux qui ont des richesses d’entrer dans le Royaume de Dieu ! Parce que c’est plus facile pour un chameau de passer par l’oreille d’une aiguille que pour un richard d’entrer dans le Royaume de Dieu. »
Ceux qui l’entendaient,ont dit : « Alors,qui est-ce qui peut être sauvé ? »
Jésus a répondu : « Ce que c’est impossible pour les gens,c’est possible pour Dieu. »
Luke 18 :18-27

Depuis les temps anciens,dès que l’homme a commencé à laisser une trace dans l’histoire,il a cherché des réponses pour ce que se trouve derrière la mort,à savoir la vie au-delà,la vie éternelle.Ces soucis de l’homme ou bien « la pensée à l’éternité » tel que les nomme le sage de l’Ecclesiaste 3 :11,ont determiné le dèveloppement des diverses croyances religieuses.
Mais la foi dans la vie éternelle habite dans le cœur de l’homme sans une preuve palpable de son existence.
Ces lignes n’ont pas comme but à démontrer par quelques arguments ce que se trouve au-délà de nos yeux,de notre corps humain,de ce monde impur.
L’existence de cette vie éternelle est soutenue par la Sainte Ecriture.Le jeune homme riche de notre texte ne demande pas Jésus : « Mon Maître,la vie éternelle y a-t-elle,est-il important de lutter pour l’obtenir ? »
La vie éternelle existe !La Bible la soutient,ne la démontre pas ;aussi notre cœur,par ses luttes et ses demandes,fait la preuve de l’existence de l’éternité.

Toutes les religions sont fondées sur ce que se trouve au-délà.Toutes les religions, ayant un point commun,promettent l’existence d’un Paradis et la plupart prêchent aussi un Enfer pour les mechants.Malgre ces choses,les differences nombreuses entre les religions se refletent dans la question de la vie eternelle,non seulement dans son obtention,mais aussi dans son experimentation.Chaque religion est prête à recommander de nombreuses
« recettes donneuses de rédemption »,tout en répondant à la question qui a resonné il y a deux milles d’années sur le chemin vers Jérusalem, »quoi faire pour hériter la vie éternelle ? »

La diversité des réponses reçues pour cette seule question,nous provoque à nous demander naturellement : « Qui a raison ? », « Où est la vérité ? »
Toute religion où dans notre cas,toute confession du Christianisme offre une recette particulière pour te mener « sûrement » au Ciel seulement si on la met en pratique entièrement.
Ainsi,on vous dit de partir où de venir,de prendre ou de laisser,de faire ou de ne pas faire,de recevoir ou de refuser,d’être ou de pas être,de s’efforcer,de vouloir,d’être droit,de supplier…pour énumerer seulement quelques exemples,toutes ayant l’impératif « IL FAUT ! »
Biensûr,vous aussi,vous en avez entendu,on vous a recommandé de telles recettes !Et qu’est-ce que vous ne feriez pas et que ne donneriez pas pour être sur de votre salut…Car,finalement, « …pourquoi gagner le monde si on perd l’âme? »(Marque 8 :36)

Le point commun de toutes ces recettes qui ont comme résultat la vie éternelle c’est TOI-MEME !Toutes s’adressent à toi !Tu doit faire ou venir,tu dois donner ou prendre…A quoi on s’attend ?Alors,dans ce cas on sera surpris par ce qu’on entendra,ce que Jesus même a dit :tu ne peut rien faire pour heriter la vie eternelle,cette question n’est pas à tes mains,ce n’est
pas toi le facteur de décision !

Tu n’as qu’une seule chose à faire uvre la Bible,l’unique autorité selon laquelle on doit évaluer et apprécier tous les enseignements des gens-le même livre vise plus ou moins par la plupart des auteurs des recettes mentionnés ci-dessus-et recherche pour toi-même ce qu’on te dit.

Veux-tu arriver au Ciel,hériter la vie éternelle ?Il faut savoir qu’aucun pécheur n’arrivera à vivre sur la nouvelle terre ou dans le Nouveau Jérusalem(Apocalypse 21 :8,27) ;car,juste à cause du péché d’Adame ,
il a été chassé du Paradis,n’ayant plus la permission de manger de l’arbre de la vie…Mais qui est pécheur et que signifie pécher ?
Le péché signifie de la désobéissance,de la révolte envers les demandes du Seigneur.C’est aussi du méfait ou de la violation de la loi sainte de Dieu.
(1Jean 3 :4).Mais même le péché,dans sa multitude de formes n’est d’autre chose que le fruit de notre héritage par Adame,c’est-à-dire de notre nature pécheuse.Cette nature se retrouve dans nos instincts,ceux de notre race et notre caractère individuel en provient.Celle-ci maîtrise chaque aspect de la vie humaine,chaque faculté de l’âme.Rien ne reste pur,entier.Cette nature coupable c’est le pédagogue de notre raison,le conseiller de la volonté,le modèle selon lequel notre cœur est créé.La nature c’est l’arbre qui apporte comme fruit le péché,c’est la source amère de toutes les impulsions mauvaises et egoïstes,de tous les actes de rebellion contre Dieu.
(Matei 15 :19,Luke 6 :45,Genèse 6 :5,Jérémie 17 :9,Romains 8 :7-8)

Cette nature est spécifiquement humaine,sans exception.Personne ne peut affirmer son innocence car « tous ont péché »(Romains 3 :23) et « Si nous disons que nous n’avons pas péché nous faisons Dieu menteur… »(1Jean 1 :10).Nous tous sommes coupables pour ce péché et la justice parfaite de Dieu prétend à ce que chaque péché commis jamais soit puni.Chaque péché commis apporte une dette en face de Dieu et dans la vie éternelle ne peuvent pas entrer que ceux qui ont payé leurs dettes.
Es-tu capable de payer une telle dette ?

Mais comment peut-on payer ces dettes ?Ici,les réponses qu’on reçoit sont très différentes.Certains te diront qu’il faut venir à l’Eglise et passer par des
divers rites,il y a des autres qui te conseilleront à faire des aumônes.
Et les autres te dirigeront vers le repentir publique,manifesté par des signes faits vers quelque prêcheur ou par un sûpreme geste de courage généré de la profondeur de ta volonté-la sortie devant ceux réunis.

Beaucoup de réponses qu’on reçoit à ce chapitre proviennent d’une concéption entièrement erronée,non biblique-celle de la balance.
L’homme s’imagine que Dieu a devant soi une balance lorsqu’il l’appelle au jugement.Sur un plateau il y a tous les faits,tous les actes et les méchantes pensees et sur l’autre se trouve ce qui est bon de l’homme,le destin duquel etant lié de la part ou s’incline la balance.

Ne vous laissez pas trompés !Dieu n’emploie pas une telle balance !Un beau geste ne peut pas remplacer un méfait,ni une dizaine,ni une cent.Un méfait reste une tache qu’on ne peut pas nettoyer par les efforts de l’homme quoi qu’il fasse.Une mauvaise parole ne sera effacée ni même par une mille de chansons de gloire tandis qu’une pensée ignoble ne sera couverte ni par dix milles de prières.
Le péché reste du péché,il ne peut pas être couvert par de la charité et toute l’aumône du monde ne vaut pas une seule violation de la loi sainte du Seigneur.

Qu’est-ce qu’on pourrait offrir à Dieu pour qu’il te pardonne un seul péché ?
Veux-tu acheter Dieu ?Les bons faits représentent eux-mêmes ta dette humaine devant Dieu,ton Créateur.Est-ce qu’il est possible de payer une dette par une autre ?Es-tu prêt à coudre le habit rompu avec un morceau du même habit ?

Dieu décide que le paiement pour le péché soit la mort ! Ni les bons faits,ni les actes de charité,rien de tout ce qu’on fait ne peut fermer les yeux de Dieu !Le paiement du péché est et il restera-aussi longtemps que la justice divine sera-LA MORT !La justice de Dieu ne peut pas être ameliorée.ton péché ne peut pas être adouci par de bonnes actions,par de la bigoterie,il ne peut disparaître que par la mort !

La mort est la seule manière de payer le péché.Est-elle une punition trop dure,injuste ?Pas du tout !Si on voyait ce que se cachait derrière chaque péché,quelque innocent qu’il soit,si on voyait par les yeux de Dieu le déluge de méchanceté cachée sous un mensonge,combien de révolte,de mépris envers Dieu déborde par un mot dur et quel volcan du méfait envahit l’être par une seule idée condamnée par la conscience…si on avait des yeux pour regarder un instant l’imensité du mal,alors on haïrait le péché et on soutiendrait la justice de Dieu dans la punition de cette maladie.

Mais notre jugement est limite et notre ame est incapable de sentir maintenant en profondeur la pesanteur du peche,notre langue n’a pas assez
de mots expressifs pour decrire la repugnance de Dieu envers le peche.Crois-tu encore que la punition soit trop dure ?Non !Au contraire, elle est a la mesure de l’offense apportee au Roi.Sa justice ne peut pas passer outre,en pardonnant le peche mais en etant justice ne l’exagère.

Par consequant,la justice parfaite de Dieu pretend la mort comme paiement du peche.il n’y a d’autre modalite d’echange.Tout autre chose est sous ce prix,c’est une monnaie incompatible a la nature de la dette.L’argent et les richesses ne peuvent pas acheter la delivrance de l’ame,la moralite et la bonte n’eloignent pas la punition.Une vie religieuse,meme dediee entierement au monachisme,ne peut pas remplacer la mort due.
Rien,rien de tout ce qu’on a ne peut pas te sauver,au contraire tout ce qu’on a,tout ce qu’on represente est trop peu pour couvrir une dette si grande…

Il y reste un seul prix,la mort,la punition sûpreme,mais entièrement justifiée pour tes péchés.Seulement cette mort que le pécheur doit la souffrir pour une éternit,nomme la deuxième mort,au lieu que la Bible l’appelle « le lac de feu »,le lieu des larmes et du grincement des dents,à côté de Diable,de ses anges et de tous les malfaiteurs qui ont ateint la terre,cela c’est l’unique paiement pour tes péchés.C’est la seule voie par laquelle on peut satisfaire la justice de Dieu.

Du moment que le Juge a décreté la sentence, « éloignez-vous de moi,vous tous qui travaillent du méfait ! »,alors sans droit d’appel et sans délai,la decision sera executee tandis que le lac de feu,le four allume qui brule avec du feu et du soufre,cet endroit-la préparé pour les premiers révoltés,au diable et à ses anges,ouvrira la bouche pour t’engloutir. Cet endroit des souffrances est le lieu où on passera l’eternité,où on payera ton eternelle dette.Cette éternité terrible c’est la conséquence de la révolte contre Le Créateur de l’Univers,c’est le paiement de la désobéissance de la création envers le Créateur.

Ici viennent ceux qui ont suivi des récommandations ou des recettes fausses,ceux qui ont été trompés,qui ont cru jusqu’au dernier moment qu’ils se trouvent sur la bonne voie.Aussi c’est la place des trompeurs,de ceux qui ont indiqué aux gens des fausses manières pour arriver chez Dieu.
Ecoutez donc ce que Dieu,le Rédempteur dit : Pas celui qui me dit : « Mon Dieu,Mon Dieu » !entrera dans le Royaume des cieux,mais celui qui fait la volonté de Mon Seigneur qui est dans les cieux.Beaucoup de gens me diront ce jour-là :Mon Dieu,Mon Dieu !Est-ce que nous n’avons pas prédit à Ton Nom ?N’avons pas- nous sorti de diables à Ton Nom ?Et nous n’avons pas fait de merveilles à Ton Nom ?Ce jour-là je leur dirai franchement : « Jamais je ne vous ai connu.Partez de près de moi, tous ceux qui font du méfait »(Matei 7 :21-23)

Comment c’est grande la différence entre le lieu où ils croyaient qu’ils arrivent,Le Ciel,avec sa vie eternelle,aves ses joies inattendues devant Le Visage de Dieu,,le lieu où il n’y a pas de mort,de larmes,de douleur et le lieu où ils arrivent-la deuxième mort-« où leur vers ne meurt pas et le feu ne s’éteint pas »(Marque 9 :44).
Les trompés et les trompeurs seront arrivés dans le même Royaume-celui de la mort…

On a affirmé jusqu’à ce moment l’existence de la vie eternelle et l’impossibilité du salut de soi-même,du paiement pour ses péchés dans toute autre manière que celle décidée par Dieu-la mort.
Mais dans ce cas,on peut demander tout comme les disciples de notre texte,
« Alors,qui peut être sauvé ? »Si tous les hommes sont pécheurs,si tous méritent la mort,si aucun ne peut rien faire pour son salut,qui sera redempté ? Qui héritera la vie éternelle et comment ?

La réponse de Dieu,tout aussi valable et essentiel aujourd’hui est « Ce qu’il est impossible aux gens,c’est possible pour Dieu ».Oui,c’est vrai,la Rédemption c’est du Dieu, Il ne la partage avec personne !Dieu ne travaille pas à moitié !Dieu n’a pas sa part de Rédemption et toi,ta part aussi !
Aucune personne n’a le pouvoir de t’offrir la Rédemption,ni même une Eglise.Le salut vient du Seigneur !C’est seulement chez lui que les choses deviennent possibles.Il est le Toutpuissant ! Il arrache un pécheur des griffes de la mort,c’est lui qui le délivre de l’esclavage du péché et le change aussi en lui donnant de la sainteté .Seulement Lui peut garder l’âme devoué jusqu’à la fin.Oui,le paiement du péch est la mort,mais le don sans argent de Dieu est la vie éternelle en Jésus Christ,Notre Seigneur »(Romains 6 :23)

La mort est la conséquence naturelle du péché,tandis que la vie éternelle est le don sans argent de Dieu.Parce qu’on ne peut rien faire pour la gagner,
Dieu te la donne sans payer.Cela ne signifie pas qu’elle est sans importance,
ou que Dieu n’a rien à perdre par ce geste sûpreme.
Le verset continue « la vie eternelle en Jesus Christ,Notre Seigneur »-y est la bonne nouvelle-Jesus a payé pour les péchés de son peuple par la mort qu’il a subi.Il n’y a rien à payer ;la dette de l’enfant de Dieu est effacée pour toujours et en entièrement.Dieu a payé un prix trop grand,même la mort de Son Fils trop aimé,pour que la Sa justice soit satisfaite et la preuve de son infinie amour devienne visible dans la vie de chacun de ses enfants.

Mais comment peut-on savoir si on est l’enfant de Dieu ,le héritier de la vie eternelle ?Regarde donc dans ton âme !Que vois-tu ?Le contentement d’une vie parfaite ?La satisfaction pour ses succùs,pour les décisions prises,pour les choix faits ?La toute suffisance d’une personne sûre de soi-même ?
Dans ce cas,tes yeux sont empêchés de voir ta vraie nécessité –celle de sauvegarde ;et justement ce regard est le signe du commencement de la rédemption.Jesus Christ est venu te chercher et sauver ce qui était perdu.Si on ne se voit pas perdu,on démontre par ce fait qu’Il n’est pas venu pour toi Il n’est pas venu te chercher,ni te sauver…qu’on est exclu de Sa Grâce et on perd les caresses de Dieu ,ses bénedictions .On est privé de toute promission,de tout encouragement,de tout espoir,de toute caresse.

Si on se voit tel que voit Dieu,cela signifie qu’Il a commencé un changement à ton intérieur.On regarde dans son âme,on voit son péché,les causes et les conséquences,l’état ou il t’a mené.On tente de ne pas pécher mais il est impossible,on tombe vaincu…
En contemplant tout cela,c’est effroyable.Il n’y a aucune sortie,tu es renfermé dans ce monde sombre,la fin duquel étant le lac qui brûle avec du feu et du soufre…
Dans de tels moments, tu vois la fin ,tu vois qu’il est impossible de concilier la justice de Dieu ,que ton état a comme fin la mort.Mais regarde encore Celui qui est venu pour pardonner les péchés,apporter la bonne nouvelle à ceux qui font du méfait,aux prisonniers des vices.C’est aussi Celui qui est venu pour guérir les âmes,pour offrir la vue spirituelle aux aveugles.

Maintenant tu peux contempler Christ d’une manière différente de celle de tes semblables.Il est le Rédempteur,celui qui est venu te chercher,là où tu te trouves et aussi te sortir de ton état.Il est ta seule voie,ta lumière,ta vie.
Viens chez Lui,sois dépendant de Sa Miséricorde.

N’hèsite pas à venir dans ses bras et ne regarde pas derrière,parce qu’il n’importe pas combien coûte ta dette,combien sont tes péchés,le sang de Christ peut nettoyer toute tache et toute saleté ;il éloigne des monts de péchés,il sèche des océans de méfaits,il efface des dettes immenses ;Lui,il est le vainqueur de la mort qui donne de la vie éternelle à tous qui viennent chez Lui.

Si on viens chez lui par ton repentir,par ta foi en Jésus Christ,on apporte ainsi la preuve d’être fils de Dieu.Et pour toi,cela c’est le début d’une nouvelle vie sans fin-la vie éternelle ;un mode de vie à côté du Seigneur,Ton Père,qui t’a donné de la vie à nouveau par le pouvoir de l’Esprit Saint,qui te lèvera,t’apprendra, qui te gardera jusqu’au moment quand tout élément humain sera englouti par l’immortalité et ton être sera préparé à vivre LA VIE ETERNELLE.

En conclusion,avant de reprendre ta course sur le chemin de la vie,analyse ta voie,sa fin.Demande-toi : « Qui est mon état ? »Il n’y a que deux côtés,deux voies.Pour ne pas être trompé,il faut savoir certainement quelle est ta position !C’est pourquoi,regarde-toi,recherche-toi !Suis-tu à présent une recette donneuse de vie éternelle ?Crois-tu les indications précieuses « d’un esclave de Dieu » qui te traduit la Bible à ton niveau ?
Sans doute,beaucoup de conseils que tu reçois sont bons,pour devenir une personne meilleure,plus morale,plus attentive,plus sincère,plus sensible.
Ces conseils,ont-ils comme finalité le héritage de la vie éternelle ?Respecter un code de lois, des principes éthiques,des rites religieux,des diverses dettes envers quelque institution ecclésiastique,toutes ces choses t’apporteront la récompense promise,la vraie vie ?

Pourquoi a-t-on a besoin pour hériter la vie éternelle ?Des lois,des règles,des traditions humaines ?A-t-on besoin de recettes pour le salut(dont quelques sont seulement des effets de la rédemption,sans pouvoir être des causes qui la déterminent) ?A-t-on besoin des gestes et des prières typiques ?Non ! En fait,on a besoin du changement ,du renouvellement de la pensée,du sentiment et de notre volonté,des événements qui conduisent au héritage de la vie éternelle…On a besoin de la naissance par l’Esprit,sans laquelle on ne voit pas du point de vue spirituel,on a besoin de la croyance,sans laquelle on ne peut pas s’approcher de Dieu.C’est uniquement par Lui que ces choses deviennent possibles !

« Que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? »Il serait impossible de faire quelque chose pour la gagner ou pour en devenir digne car l’être humain est limité.Mais la vie nous a été donnée sans argent,sans qu’on te demande un échange,en étant entièrement la Grâce divine !Dans ton état,
appelle Dieu,Il te répondra sûrement,viens chez lui et Il te recevra !
Ecoute Le Saint Esprit qui t’invite ;écoute l’invitation de ceux qui sont déjà venus et ont goûte de la bonté sainte .Viens au repentir et Il te recevra tel que tu es,dans la joie du ciel.Reçois donc la vie en éternité !

Qui sommes-nous ?

Nous sommes les descendents de la première église que Dieu a créé pendant son travail saint sur la terre.Nos prédécesseurs ont vécu dans tous les siècles parmi les montanistes,les donnatiens,les pauliciens,les waldens,les albigens,
étant généralement connus comme anabaptistes.
Nous suivons la doctrine et la pratique biblique ,nous croyons à l’independence de chaque église baptiste nouveau-testamentale separée de toute institution ou organisation humaine telles que les dénominations,les communautés, les unions.

44.538837 23.570140